bébéchambremontessori

Une chambre Montessori pour le nouveau né

By octobre 19, 2018 juillet 29th, 2019 No Comments
Le mobilier d'une chambre Montessori pour un nouveau né représenté par 4 espaces distincts

La chambre du nouveau né s’organise autour de 4 espaces pour lui permettre d’évoluer dans un environnement organisé. Cette organisation est gage de stabilité pour l’enfant qui crée ses repères et nourrit ainsi sa sécurité intérieure.

En respectant la lumière naturelle et une ambiance calme on contribue à un état d’apaisement pour l’enfant qui découvre le monde qui l’entoure.

Un espace pour le repos

Pour l’espace dédié au sommeil on peut d’abord choisir le topponcino : un matelas très léger conçu pour respecter le maintien et le sommeil du bébé qui permet également de le transporter. Ce matelas est compatible avec un couffin qu’on pourra placer au sol pour dégager la vue du bébé. Très vite si la sécurité le permet on pourra placer le bébé sur un matelas au sol pour dégager complètement son champ de vision et lui offrir une vue globale de son espace. Cela va aussi aider le bébé à devenir autonome : au lieu de dépendre de l’adulte qu’il doit solliciter en criant, en pleurant ou en attendant, il va pouvoir profiter d’une liberté pour se déplacer, observer, commencer à ramper sans l’aide d’un adulte. Le matelas peut mesurer 1m x 90cm et avoir 10cm d’épaisseur. Il peut également avoir deux places pour permettre le cododo au début.

☞ Astuce : plus vous commencez tôt, plus la transition pour bébé sera facile et courte !

Un espace pour l’activité

En appliquant l’approche Montessori on encourage l’enfant à avoir une motricité libre et on favorise le développement de l’attention. Permettre à l’enfant de différencier le coin repos du coin activité l’aidera à mieux s’adapter à son environnement. Pour l’espace dédié à l’activité on a besoin d’un matelas au dessus duquel on pourra suspendre les mobiles qui favoriseront le développement de la vue puis la coordination de ses mouvements. L’étagère basse avec quelques jouets et objets , une plante et un ou deux tableaux permettront à l’enfant de stimuler son intérêt et de l’encourager à se déplacer puis à se mettre debout. Le miroir permet à l’enfant de constater son reflet pour plus tard en prendre conscience.

☞ Astuce : si on a deux enfants, on aura l’étagère du haut pour le plus grand et l’étagère du bas pour le plus petit. Essayer d’avoir un seul jouet d’une même catégorie (1 hochet, 1 balle, 1 puzzle, 1 jeu d’encastrement …) facilitera le choix de l’enfant qui va suit son élan intérieur selon ses périodes sensibles. Ces objets changent pour offrir à l’enfant le juste challenge au gré de son évolution.

Un espace pour le repas

L’espace dédié au repas est pensé pour le confort de la maman qui si elle se couvre et s’équipe d’une petite table n’aura pas besoin de bouger pendant le repas et pourra aussi poursuivre ce moment en lisant une histoire. Un fauteuil confortable et une couverture chaude constituent les deux éléments essentiels à cet espace.

Un espace pour le change

Pour le change il faut pouvoir s’organiser de façon à ce que tout soit à portée de main et que l’on puisse connecter avec le bébé en le regardant et lui expliquant nos gestes. Pour le parent, si la table à langer n’en a pas, une étagère murale complémentaire pourra accueillir tout le nécéssaire dédié à l’hygiène. Le tout est d’avoir le nécéssaire à proximité pour toujours avoir un oeil lorsque l’on s’occupe du change. Petit à petit l’enfant va mieux comprendre les sensations en les associant à une routine ce qui facilitera son apprentissage de la propreté 

☞ Astuce : privilégier une commode évolutive qui permettra à l’enfant plus tard de l’utiliser pour aller chercher ses vêtements seuls.

Leave a Reply